Vous êtes ici : Accueil > Actualités > A QUEL MOMENT VENIR CONSULTER VOTRE OSTÉOPATHE À TOULOUSE ?

A QUEL MOMENT VENIR CONSULTER VOTRE OSTÉOPATHE À TOULOUSE ?

Le 14 octobre 2019
A QUEL MOMENT VENIR CONSULTER VOTRE OSTÉOPATHE À TOULOUSE ?
Notre travail ne consiste pas seulement à vous soulager de vos symptômes. Nous menons toute une investigation afin de traquer et résoudre leur cause sous-jacente. Pour cela, votre participation est primordiale.

Notre travail ne consiste pas seulement à vous soulager de vos symptômes. Nous menons toute une investigation afin de traquer et résoudre leur cause sous-jacente. Pour cela, votre participation est primordiale. Cela commence par le fait de venir me consulter le plus rapidement possible lorsque apparaît un symptôme.

En vieillissant, le corps a tendance à perdre progressivement ses capacités d’adaptation. Effectuer un suivi régulier en ostéopathie permet d’optimiser votre potentiel santé.

CAUSES ET SYMPTÔMES, LEURS TRAITEMENTS

Le corps a une grande capacité d’auto régulation et d’auto guérison. Si un symptôme apparaît, c’est que l’organisme est dépassé depuis longtemps. Comme je l’ai expliqué dans mon article sur la douleur (https://www.osteopathe-toulouse-rangueil.fr/osteopathie-et-douleur--recherche-et-traitement-de-son-origine-a-toulouse_ad49.html) symptôme et cause sont deux choses différentes. Pour traiter un symptôme, une ou deux séances peuvent suffire. Par contre, traiter la cause demande plus de temps. Dans la plupart des cas, un traitement de fond combinant consultations, conseils alimentaires et phytothérapie seront nécessaires au traitement. Il est souvent nécessaire d’apporter quelques modifications à vos habitudes alimentaires. Une coopération quotidienne de votre part est fondamentale à votre bon traitement. Le nombre de séances dépend de chaque individu et de sa problématique. 

LE FACTEUR TEMPS EST DÉTERMINANT POUR VOTRE PRISE EN CHARGE

Le facteur temps est déterminant dans votre prise en charge. Plus vous attendez pour me consulter et plus il est difficile d’inverser le processus qui est en cours. L’apparition d’un symptôme traduit la tentative de votre organisme à s’adapter à votre environnement (cf article sur l’évolution). Ce que l’on appelle symptômes n’est autre qu’une réponse normale de votre organisme à une situation que vous rencontrez. Il est plus facile d’inverser le processus lorsqu’il n’a pas encore abouti. Une fois le processus d’adaptation terminé, il n’est pas forcément possible de revenir en arrière. 


Par exemple, la calcification d’un tendon est l’étape finale d’adaptation de votre corps à un stress. Il sera très difficile de revenir en arrière. 

Je conseille donc toujours à mes patients de venir me consulter le plus tôt possible lorsque apparaît un symptôme.

LES FACULTÉS D’ADAPTATION DU CORPS 

Telle une fracture mal soignée, ces adaptations, laissent des traces visibles sur votre corps et altèrent votre fonctionnement optimal. Votre corps traduit l’ensemble des processus que vous avez traversé depuis, non pas votre naissance, mais votre conception. Plus le temps passe, plus nos adaptations sont nombreuses et déterminent notre comportement. Ainsi, avec le temps, notre organisme perd progressivement sa capacité à s’adapter aux changements. Nos choix sont de plus en plus restreints et nos réactions deviennent de plus en plus déterminées. Cela est valable à tous les niveaux, du fonctionnement de vos cellules à votre façon de penser.


Par exemple, un nourrisson arrive très facilement à mettre ses pieds derrière sa tête. Son système est extrêmement malléable. Avec les années, sa souplesse va diminuer progressivement et ses mouvements vont se restreindre de plus en plus jusqu’à avoir du mal à se mouvoir. 


Ces processus d’adaptation s’inscrivent dans votre organisme. C’est pour cela que nous observons votre peau, vos yeux, vos muqueuses… Nous en tirons beaucoup d’informations quant à votre histoire et votre fonctionnement. N’oublions pas que l’observation traduit des processus qui ne sont pas forcément visibles aux examens complémentaires et vice versa. 

SE MAINTENIR EN BONNE SANTÉ

Pour cette raison, nous vous recommandons d’effectuer un suivi semestriel en ostéopathie afin de traiter les processus d’adaptation auxquels vous êtes confrontés et ainsi optimiser votre « vieillissement ». L’idéal est de venir nous consulter avant qu’apparaissent les premiers symptômes. Nous avons d’excellents résultats en préventif, c’est-à-dire avant que les symptômes n’apparaissent. Cependant, en tant que patient, il n’est pas toujours facile de comprendre l’utilité de venir lorsqu’il n’y a pas de symptômes. Pourtant, comme le dit le proverbe « mieux vaut prévenir que guérir ». Il nous paraît logique de faire réviser notre voiture régulièrement afin d’éviter les pannes. Pourquoi cela serait-il différent nous concernant ?

Le suivi en ostéopathie est d’ailleurs encouragé par le fait que les mutuelles prennent de plus en plus en charge nos consultations.


Par exemple, lorsqu’un calcul biliaire migre vers son canal d’excrétion et qu’il est trop gros pour être évacué, il le bouche et empêche la bile de s’écouler normalement dans le duodénum. N’arrivant plus à se vider, la vésicule biliaire se met à gonfler. Cela peut provoquer de violentes douleurs. La seule chose à faire dans ce cas-là est un acte chirurgical. En tant qu’ostéopathe, il sera difficile de vous apporter une aide efficace à ce stade. Par contre, si lors d’une consultation nous trouvons un dysfonctionnement du système biliaire, nous travaillerons dessus de façon à prévenir l’apparition de ce type de problèmes. 

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à me contacter.

close
expand_less