Vous êtes ici : Accueil > Actualités > OSTÉOPATHIE ET DOULEUR, recherche et traitement de son origine à Toulouse

OSTÉOPATHIE ET DOULEUR, recherche et traitement de son origine à Toulouse

Le 16 septembre 2019
OSTÉOPATHIE ET DOULEUR, recherche et traitement de son origine à ToulouseOSTÉOPATHIE ET DOULEUR, recherche et traitement de son origine à ToulouseOSTÉOPATHIE ET DOULEUR, recherche et traitement de son origine à ToulouseOSTÉOPATHIE ET DOULEUR, recherche et traitement de son origine à Toulouse
La douleur est le motif de consultation le plus fréquemment rencontré en ostéopathie. C’est un signal d’alarme qu’il ne faut pas négliger si l’on veut rester en « bonne santé ». Traiter la douleur ne suffit pas, il faut aussi traiter son origine.

 La douleur est définie comme une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, une sensation subjective liée à un message de douleur transmis par le système nerveux. Elle est le motif de consultation le plus fréquemment rencontré en ostéopathie. C’est un signal d’alarme qu’il ne faut pas négliger si l’on veut rester en « bonne santé ». Traiter la douleur ne suffit pas, il faut aussi traiter son origine.
 
 
TRAITEMENT DES DOULEURS EN OSTÉOPATHIE
En tant qu’ostéopathe, je n’interviens pas seulement sur les douleurs de dos ou les douleurs liées aux articulations comme on pourrait le croire. Je prends en charge toutes les douleurs en relation avec les sphères digestives, nerveuses et ostéo-articulaires. La localisation des douleurs pour lesquelles vous venez me consulter peut-être située n’importe où.
Mon action est tout autant préventive que curative. L’ostéopathie est reconnue pour son action curative et notamment pour celle de soulager les douleurs. Mon traitement consiste à restaurer un bon fonctionnement mécanique et chimique de toutes les structures qui ont une relation avec la zone où se trouve le symptôme. Venir me consulter dans un but préventif, c’est-à-dire lorsque tout va bien, vous permet de mettre toutes les chances de votre côté pour rester en « bonne santé ».
Les résultats obtenus grâce aux traitements en ostéopathie font qu’il y a de plus en plus de mutuelles qui prennent en charge au minimum 2 consultations d’ostéopathie par an, ce qui permet d’assurer un suivi annuel.
 
 
DOULEUR, SIGNAL D’ALARME DU CORPS
La douleurest le symptôme le plus fréquent pour lequel les patients viennent nous consulter. Elle est l’expression corporelled'un dysfonctionnement. C'est un signal d'alarme émis par le corps qui nous invite à trouver une solution. L’ostéopathie est une approche « holistique », c’est-à-dire qui prend en charge le patient dans sa globalité. Notre tâche est de ne pas confondre « cause » et « conséquence » et cela même si elles sont intimement liées. Le dysfonctionnement est la cause, un symptôme comme une douleur est sa conséquence.
 
Par exemple, une fracture du tibia entraine une douleur aiguë à la jambe. Dans ce cas, la fracture est la cause et la douleur, sa conséquence. Traiter la douleur par la prise d’antalgiques ne changera rien à l’existence de la fracture qu’il faut réduire.
 
 
DU DANGER DE LA PHARMACOPÉE MODERNE
De nos jours, grâce à l’industrie pharmaceutique et à la médecine moderne nous avons les moyens chimiques de faire disparaître plus facilement cette douleur. Cependant, faire cela sans s’occuper de traiter la cause revient à débrancher l’alarme, laissant ainsi notre système sans aucun moyen de nous prévenir d’un dysfonctionnement. À court terme, cela est bénéfique si on en profite pour régler l’origine du problème. Par contre, à l’inverse, si on ne fait juste que soulager la douleur, à long terme, cela peut aboutir à ce que l’on nomme « pathologie ». La maladie peut apparaître comme une fatalité alors qu’elle n’est que le résultat d’un processus qui très souvent est en place depuis longtemps.
 
Par exemple, une cholélithiase est une maladie caractérisée par la présence de calculs dans le système biliaire. Les calculs sont des corps cristallins formés à partir de composants de la bile. Ils sont donc le résultat d’un processus naturel qui est en œuvre depuis longtemps avant que cela ne devienne pathologique. Certaines douleurs corporelles peuvent traduire un dysfonctionnement du système biliaire entraînant la formation de lithiases biliaires. Reconnaître un dysfonctionnement du système biliaire et le traiter est le meilleur moyen de prévenir une cholélithiase.
 
 
TRAITER LA CAUSE, LE DÉFI DE VOTRE OSTÉOPATHE
En ostéopathie, on cherche à avoir une compréhension globale du fonctionnement du corps afin de traiter la cause du dysfonctionnement. Par notre approche, nous pouvons agir sur le symptôme aussi bien que sur sa cause. Cependant, traiter uniquement le symptôme revient à masquer le signal d'alarme. Notre défi, en tant qu’ostéopathe, est de ne pas s’arrêter au traitement des symptômes et cela même si c’est ce qui vous amène à nous consulter. Traiter uniquement le symptomatique, c’est risquer de voir réapparaître vos symptômes de plus en plus fréquemment avant d’aboutir à des problèmes de santé plus importants. Par cause, nous entendons remonter à l’origine du dysfonctionnement.
 
Par exemple, un reflux gastro œsophagien désigne la remontée d’une partie du contenu de l’estomac dans l’œsophage. Cela est dû à un mauvais fonctionnement du sphincter supérieur de l’estomac. Ce contenu, étant imbibé de sucs gastriques, crée une inflammation de la paroi interne de l’œsophage et se traduit par des sensations de brûlures et d’irritation. En tant qu’ostéopathe, on s’attachera, non pas à diminuer les sécrétions d’acides gastriques, mais à améliorer le tonus du sphincter de l’estomac empêchant ainsi tout reflux.

close
expand_less